hologram-image-human-male-skeleton copie.jpg

chirurgie GÉNÉRALE

LOGOSEUL.png

Traitement de la plaie chronique par VAC-Thérapie

Lors de plaies chroniques ou aiguës, la technique de fermeture des plaies par pression négative (VAC©, vacuum assisted closure) peut contribuer à améliorer et accélérer significativement la guérison. Cette approche s’applique lorsque l’abdomen ne peut être refermé, lors de plaie profonde, sales ou chroniques. Elle permet d’obtenir une fermeture primaire des plaies, c’est à dire de les guérir totalement ou de les préparer avec du tissu sain en vue d’une future greffe de peau. VAC© permet donc d’accélérer la procédure de greffe.

 

Pathologies variqueuses

Les varices sont des dilatations permanentes des veines qui apparaissent principalement sur les membres inférieurs. Elles surviennent lorsqu’un élément du retour veineux (circulation du sang vers le cœur) est dysfonctionnel, généralement en réponse à une altération des valvules. Un défaut dans leur fonctionnement induit un reflux (le sang se dirige dans la mauvaise direction) qui provoque une surpression et un gonflement des veines.

Le traitement des varices s’effectue généralement en soins ambulatoires. Les différents cas nécessiteront différentes stratégies. La technique chirurgicale de référence consiste à enlever l’axe veineux pathologique ainsi que ses collatérales par les techniques de stripping et phlébectomies.

 

Pose et retrait de dispositifs intraveineux de longue durée (DAVI ou Port-à-cath)

La pose d’un dispositif intraveineux de longue durée est nécessaire soit pour la perfusion de médicaments pendant une période prolongée, soit pour les médicaments dangereux pour le réseau veineux superficiel. Ce dispositif se nomme cathéter, c’est un tube flexible de 1 à 2 millimètres de diamètre (voir photo).

Le geste chirurgical consiste en la pose de l’extrémité distale du cathéter (tip of catheter, voir illustration) au niveau de la veine cave supérieure, à l’entrée de l’oreillette droite du cœur. Pour atteindre cette région, le tube est introduit dans une veine de plus petit calibre, soit la veine jugulaire externe ou interne à la base du cou, soit la veine sous-clavière en haut du thorax.

La pose et le retrait du cathéter sont des gestes spécialisés et précis, effectués sous anesthésie locale, au bloc opératoire.

 

Lésions cutanées

Différentes lésions cutanées nécessitent une ablation chirurgicale. On distingue trois catégories de lésions:
 

  • Les lésions malignes.
     

Les mélanomes sont les tumeurs malignes cutanées les plus courantes. Ils sont dus à une dégénérescence des cellules responsables de la pigmentation (les mélanocytes). La majorité (80 %) des mélanomes surviennent de manière spontanée, les autres (20 %) proviennent de l’évolution d’un grain de beauté. Leur ablation chirurgicale est indispensable. Les récidives ou les métastases nécessitent l’association d’une chimiothérapie au traitement chirurgical. Le traitement du mélanome nécessite d’une approche multidisciplinaire et adaptée.
 

  • Les lésions suspectes.
     

Selon la taille, l’aspect et la forme d’une lésion cutanée, les lésions nécessitent une chirurgie d’ablation à des fins d’analyse et de diagnostic.
 

  • Les lésions bénignes
     

Les lipomes sont des tumeurs du tissu gras ou adipeux, généralement bénignes. Ils se présentent comme une excroissance molle et insensible sous le derme. Son traitement n’est pas primordial et consiste en une ablation chirurgicale ou une lipoaspiration.