top of page
Rechercher
  • CABINET VIDAL

Les glandes surrénales


Les glandes surrénales sont des organes situés au-dessus des reins et participant au système endocrinien. Leur sécrétion d'hormones peut être excessive ou insuffisante. Quelles sont les différentes pathologies des glandes surrénales et comment les traiter ? Dans cet article, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les glandes surrénales et leurs caractéristiques.



Anatomie de la glande surrénale Position Les glandes surrénales sont des glandes paires et non symétriques. Chacune des glandes surrénales est située au-dessus d’un rein.

Structure Les glandes surrénales sont composées de deux structures :


  • la médullosurrénale ou la médullaire, située au centre ;

  • la corticosurrénale ou le cortex, située en périphérie.

L’ensemble des glandes surrénales est enveloppé par un tissu fibreux dense que l'on appelle la capsule.


Physiologie de la glande surrénale Production d’hormones Au sein de la médullaire et du cortex, les glandes surrénales produisent des hormones indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Au sein de la médullaire Les cellules de la médullaire synthétisent des catécholamines, et plus particulièrement l’adrénaline et la noradrénaline.

Ces hormones interviennent notamment dans les moments de stress ou d’angoisse en augmentant la pression sanguine.

Au sein du cortex Les cellules du cortex synthétisent différents corticostéroïdes. Dans cette famille d’hormones, on retrouve notamment :


  • les minéralocorticoïdes qui agissent sur les reins pour contrôler les concentrations en potassium et en sodium dans l’eau ;

  • les glucocorticoïdes qui agissent sur le métabolisme des protéines, des lipides et des hydrates de carbone. Ils ont également un rôle sur certaines réactions immunitaires ;

  • les hormones sexuelles telles que les androgènes chez l’homme et les œstrogènes chez la femme.



Pathologies de la glande surrénale Pathologies d’insuffisance surrénalienne Les pathologies d'insuffisance surrénalienne désignent les pathologies liées à une déficience lors de la sécrétion d’hormones au niveau de la zone corticosurrénale.

Ces pathologies d'insuffisance surrénalienne se manifestent par :


  • des troubles digestifs ;

  • de l’hypotension ;

  • des vertiges ;

  • ou encore une pigmentation cutanée brunâtre.

Les causes de ces pathologies sont variées. Par exemple, la maladie d’Addison est une insuffisance surrénale qui est principalement d’origine auto-immune, mais peut également être d’origine infectieuse ou génétique. Pathologies d’excès de sécrétion Les pathologies d'excès de sécrétion correspondent aux pathologies liées à un excès de sécrétion hormonale. Elles peuvent survenir au niveau des deux structures des glandes surrénales : le cortex et le médullaire.

Par exemple, l’hypercorticisme ou syndrome de Crushing, affectant le cortex, correspond à un excès de sécrétion de cortisol.

Ces pathologies se manifestent notamment par l’apparition d’hématomes et de vergetures, une hypertension artérielle et la survenue de diabète.

Tumeurs Des tumeurs bénignes (non cancéreuses) et des tumeurs malignes (cancéreuses) peuvent se développer au niveau des glandes surrénales, aussi bien dans le cortex que dans la médullaire.


Prévention et traitements de la glande surrénale Traitements médicamenteux En fonction de la pathologie diagnostiquée, certains médicaments peuvent être prescrits pour compenser et rétablir les concentrations hormonales au sein de l’organisme, notamment dans les cas d’insuffisance ou d’excès de sécrétion d’hormones.

Traitement chirurgical Au regard de la pathologie et de son évolution, une intervention chirurgicale peut être pratiquée.

Chimiothérapie, radiothérapie et traitement ciblé En fonction du type et du stade de la tumeur, une chimiothérapie, une radiothérapie ou encore un traitement ciblé peuvent être mis en place pour traiter le cancer.


Examens de la glande surrénale Examen clinique Dans un premier temps, un examen clinique est réalisé afin d’évaluer les symptômes perçus par le patient.

Examens d’imagerie médicale Une échographie, un scanner, une scintigraphie ou encore une IRM peuvent être réalisées pour identifier et évaluer une pathologie.

Examens biologiques Des examens sanguins et urinaires peuvent être réalisés pour analyser le taux de certaines hormones dans l’organisme.


Historique et symbolique de la glande surrénale En 1849, Thomas Addison, médecin et scientifique anglais du 19? siècle, fut le premier à décrire l’insuffisance surrénale lente, connue maintenant comme la maladie d’Addison.

Comments


bottom of page