top of page
Rechercher
  • CABINET VIDAL

Ce nouveau pansement électronique pourrait accélérer la cicatrisation de 30% selon les médecins






Certaines blessures ne présentent aucun signe d'amélioration après 4 à 6 semaines. On parle alors de plaie chronique : une plaie dont le délai de cicatrisation est allongé, selon la Haute Autorité de Santé. Les plus fréquentes sont l'ulcère de jambe (veineux, artériel ou mixte), les escarres et les plaies du pied diabétique, qui non seulement peuvent mettre la vie des patients en danger, mais aussi conduire à l'anxiété et la dépression. Pour accélérer leur guérison, des chercheurs de l'université de Stanford (Californie) ont développé un pansement révolutionnaire qui s'est révélé prometteur "pour accélérer la réparation des tissus en surveillant le processus de cicatrisation et en traitant la blessure simultanément", indique un communiqué.

Dans cette étude, publiée dans la revue Nature Biotechnology, les chercheurs affirment que leur e-patch favorise une fermeture plus rapide des plaies, augmente le nouveau flux sanguin vers les tissus blessés et améliore la récupération de la peau en réduisant considérablement la formation de cicatrices. "En scellant la plaie, le bandage intelligent protège pendant qu'il guérit", déclare Yuanwen Jiang, co-auteur de l'étude et chercheur post-doctoral. "Mais ce n'est pas un outil passif. C'est un dispositif de cicatrisation actif qui pourrait transformer la norme de soins dans le traitement des plaies chroniques", assure-t-il encore. Si l'appareil en est au stade de prototype, et qu'il existe certains obstacles potentiels à une utilisation clinique, (...)





Commentaires


bottom of page